Font Size

SCREEN

Menu Style

Cpanel
 
accueil Club de voile et pagaie Merville Franceville
 
Vous trouverez ici diférents outils qui peuvent vous être utiles pour préparer vos sorties. Si vous connaissez ou estimer nécessaire de voir figurer d'autres  utilitaires, merci de nous le faire savoir (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).
 

Sommaire :

  1. Sites Météo
  2. Echelle Beaufort
  3. Horaires des marées
  4. Carte des balises
  5. Tout ou presque sur la V.H.F
 
 
La station météo du Club :

Sur le pignon d'entrée du Club, vous verrez une station météo connectée qui envoie les données sur le site météo "winfinder.com". Merci à François (adhérent parking Mc Gyver) qui l'a paramétrée.

 

Sites Météo :

 L'incontournable et officiel site de Météo-France qui permet de voir les prévisions météo sur plusieurs jours et pour une localité précise. Sur le lien précédent vous arriver sur la page météo de Merville/Franceville.

Un nouvelle présentation des données marines et côtières sont disponibles ici avec des prévisions sur 3 jours comme sur l'illustration ci-contre.

Cette nouvelle mouture reprend la présentation des données que l'on retrouve classiquement sur d'autre site plus populaires comme "Winguru".

Il faut toutefois savoir que les données de Météo-France sont tirées des valeurs observées par satellites, balises, ballons sondes et autres, puis reprises par des ingénieurs prévisionistes spécialisés. Ce qui n'est pas le cas du site nommé auparavant.

A chacun de se faire son opinion sur la précision de chacun de ces sites d'information!

 

 

 

 
illustration page meteofrance mer sur Franceville
 

Météo en direct :

Un p'tit nouveau qui ne donne pas de prévision mais qui donne en direct et en temps réel les conditions météos sur la baie de l'Orne!

Avec l'icone sur la gauche de la webcam, vous voyez si l'on est en marée haute ou pas et les conditions de navigation. Super.

 Diabox

Echelle de Beaufort :

Échelle anémométrique de Beaufort (1 à 8 sur 12).
Si par commodité nous associons l'échelle de Beaufort à une vitesse du vent, en fait ce n'était pas le propos du sieur de Beaufort. Il voulait tout simplement faire correspondre la force du vent et les efets visbles sur les éléments terrestres (arbre, eau...).
En regard, nous avons présenté pour chaque niveau les conséquences et précautions à tenir pour les kayakistes.

Chiffre Beaufort

État de la mer

Navigation en kayak

1

1–5 km/h

entre 0,5 et 2,7 noeuds

Quelques rides ressemblent à des écailles de poisson, sans écume.

Temps idéal pour la balade et la randonnée.

2

6–11 km/h

entre 2,7 et 5,9 noeuds

Des vagues courtes qui ne déferlent pas.

La navigation est facile mais les canoës non pontés doivent rentrer.

3

12–19 km/h

entre 5,9 et 10,2 noeuds

Petites vagues, les crêtes commencent à déferler, des moutons apparaissent.

Le kayakiste est heureux et s'exprime pleinement.

4

20-28 km/h

entre 10,2 et 15 noeuds

Petites vagues, nombreux moutons. Sur terre, le vent soulève la poussière et agite les petites branches des arbres.

Le kayakiste de niveau moyen doit commencer à regagner des zones plus abritées.

5

29-38 km/h

entre 15 et 20,5 noeuds

Vagues modérées, nettement allongées, nombreux moutons, embruns possibles.

Remonter au vent devient difficile.

6

39-49 km/h

entre 25 et 27 noeuds

Des lames commencent à se former, crêtes d'écume s'orientant dans le lit du vent.

Il faut rentrer si ce n'est déjà fait. Les sauvetages posent problèmes. Les virements et les communications sont difficiles.

7

50-61 km/h

entre 27 et 33 noeuds

Les lames déferlent avec trainées d'écume. Sur terre marcher contre le venet devient difficile, les grands arbres sont agités.

Il faut être très fort et très expérimenté pour se maintenir. Le vent arrache la pagaie des mains. Sauvetage difficile.

8

62-74 km/h

entre 33 et 40 noeuds

Des tourbillons d'écume commencent à se détacher du bord supérieur des crêtes des lames. L'écume est soufflée en trainées bien nettes. Visibilité réduite.

Le pagayeur expérimenté est à la limite de ses moyens. La navigation est un combat de chaque seconde. Chacun ne peut plus penser qu'à soi-même. Sauvetage impossible.

Au-delà de force 8 ce n'est pas la peine de mouiller une pagaie! Force 12 (maximum :> 118km/h et > 63 noeuds) c'est l'ouragan!
 

Horaire des marées :

 

Vous connaissez certainement ce petit module, présent dans la page du programme de la semaine.

Il affiche trés simplement et de façon originale l'état de la marée !

Midi c'est la marée haute et 6 heure la marée basse avec affichage du coefficient, valable pour 4 ports de votre choix.

Un clic sur le module vous amènera sur le site "maree.info" avec un marégramme pour signaler les hauteurs d'eau.

 module maree

Deux sites sûrs et exempt d'erreur :

L'officiel SHOM (Service Hydrographique et Océanographique de la Marine).

Le site Maree.info vous offre les horaires de marées sur la semaine.

SHOM
 
 

Pour indication, voici les distances de quelques balises proches de la base :

  La Base Hollandais Merville Le Courbet La Thalasso Ouistreham Lion Luc
La Base - 2,95 Km 5,85 Km 5,36 Km 3,89 Km 7,00 Km 7,80 Km 9,53 Km
Hollandais 2,95 Km - 2,89 Km 3,31 Km 1,95 Km 4,13 Km 5,06 Km 6,42 Km
Merville 5,85 Km 2,89 Km - 4,69 Km 4,11 Km 2,24 Km 3,70 Km 6,42 Km
Le Courbet 5,36 Km 3,31 Km 4,69 Km - 1,36 Km 4,23 Km 4,10 Km 4,43 Km
La Thalasso 3,89 Km 1,95 Km 4,11 Km 1,36 Km - 4,39 km 4,77 Km 5,76 Km
Ouistreham 7,00 Km 4,13 Km 2,24 Km 4,23 Km 4,39 Km - 1,49 Km 4,39 Km
Lion 7,80 Km 5,06 Km 3,70 Km 4,10 Km 4,77 Km 1,49 Km - 2,95 Km
Luc 9,53 Km 6,42 Km 6,42 Km 4,43 Km 5,76 Km 4,39 Km 2,95 Km -

Télécharger la carte des balises

Tous sur la V.H.F.

Introduction :

Pour les Sauveteurs en Mer SNSM, il est indispensable d'embarquer une VHF à bord de son bateau, quel que soit le type de navigation pratiquée, car elle est un élément essentiel de votre sécurité, qui permet d’appeler les secours en cas de besoin, mais aussi d'écouter ce qui se passe sur le plan d'eau pour venir au secours de personnes en danger. 

Avant d'être un simple moyen de communiquer en mer, la VHF doit être considérée comme un équipement de sécurité.

  •  Elle permet des liaisons
  •  bateau-bateau,
  •  bateau-stations côtières (CROSS, sémaphores, capitaineries),
  •  la réception des bulletins météo,
  •  des AVURNAV
  •  et l’envoi des messages de sécurité et de détresse

Gamme de Fréquence de la bande VHF : 30 MHz à 300 Mhz

Les fréquences de 30 MHz à 300 MHz se propagent principalement en vue directe, avec des réflexions exceptionnelles sur les couches de l'ionosphère. Leur longueur d'onde est favorable aux liaisons mobiles ou fixes en radiotéléphonie avec des antennes simples non directionnelles et des puissances faibles (liaisons militaires, terrestres, maritimes et aéronautiques)

 

J’ai un téléphone portable, pourquoi ai-je besoin d'une VHF ?

Contrairement au téléphone mobile qui n'offre qu'une couverture limitée, la radio VHF marine reste votre meilleure alliée pour garantir votre sécurité en mer.
La preuve en cinq points : 

  • Elle couvre une aire maritime importante, jusqu'à 30-50 milles ou plus de la côte, en fonction de la hauteur des antennes et de la puissance d'émission (avec une VHF fixe …)
  • Elle est partie prenante d'un réseau de radiocommunications dédié à la sécurité en mer, veillant en permanence les fréquences internationales de détresse et de sécurité et diffusant les informations nautiques vitales (météo, avis urgents aux navigateurs)
  • Elle permet un accès direct et immédiat aux secours et à des relais efficaces, les CROSS, sémaphores de la marine nationale, stations de pilotage et de remorquage, éventuellement stations côtières de télécommunications
  • Elle garantit la possibilité de recevoir une assistance rapide des navires sur zone
  • Elle est synonyme de contact facile entre les équipes de secours et la personne secourue
 

Appareils VHF fixe ou Portable ?

La réglementation limite la puissance  « émission » des VHF.

Les VHF fixes ont une puissance maxi de 25 watts, cette puissance limite la portée (15 à 20 milles de bateau à bateau ou 30 à 50 milles vers une station côtière). Toutes les nouvelles générations de VHF fixes que l’on trouve sur le marché sont équipées du système de sécuritéASN (Appel Sélectif Numérique) encore appelé DSC en anglais (Digital Selective Call).

Les VHF portables offrent les mêmes possibilités que les fixes, l'ASN en moins (seuls 2 modèles portables ASN sont homologués). Elles ont l’avantage d’être autonomes et de pouvoir être utilisées dans le cockpit, l’annexe ou en dernier secours dans la survie.

Les deux handicaps d'une VHF portable sont :

  • la puissance (de 5 à 6 watts ce qui limite la portée à environ 5 milles),
  • et l’autonomie (de 5 à 8 heures en utilisation normale).

On distingue notamment :

  • Les ondes hectométriques : MF (Medium Frequency)
  •  Les ondes décamétriques : HF (High Frequency)
  •  Les ondes métriques : VHF (Very High Frequency)
  •  Les ondes décimétriques : UHF (Ultra High Frequency)
  •  Les ondes centimétriques : SHF ( Super High Frequency)